Le concept de symétrie dépasse le domaine de la géométrie dont il est issu. Il offre des modèles qui sont utilisés pour décrire, simplifier, répertorier, comprendre ou prévoir certaines propriétés. Ainsi, cette notion transversale peut relever aussi bien de l’algèbre, des sciences du vivant, de la physique, de la chimie ou de la minéralogie. Cependant, si les mathématiques fournissent des modèles parfaits qui aident à organiser le monde qui nous entoure, dans la nature, les imperfections et les ruptures de symétrie sont fréquentes.

Les symétries ailleurs quen géométrie

Les symétries ailleurs qu’en géométrie (image avec légende)
© eppdcsi / Guillaume Reuiller

Histoires de symétries

Histoires de symétries (image avec légende)
© eppdcsi / Chantal Rousselin

Au-delà de l’harmonie visuelle qu’elle apporte, une présence de symétrie, fréquente autour de nous, n’est semble-t-il pas fortuite.

Modèles et réalité

Modèles et réalité (image avec légende)
© eppdcsi / Chantal Rousselin

Un visage présente à priori une symétrie globale bilatérale, mais ce n'est que théorique.
Les mathématiques offrent des modèles parfaits mais ne décrivent pas  nécessairement exactement une réalité qu'ils modéliseraient.

Nos visages sont-ils parfaitement symétriques ?

Nos visages sont-ils parfaitement symétriques ? (image avec légende)
© eppdcsi / Chantal Rousselin

Voici deux miroirs disposés à angle droit. Approchez le nez contre le bord du premier miroir. Regardez-vous de façon à reconstituer votre visage en entier. Voici votre visage s’il était vraiment symétrique. Vous reconnaissez-vous ?

Non symétriques

panneau non symétrique (image avec légende)
© eppdcsi / Guillaume Reuiller

Rechercher ce qui est symétrique permet aussi de trouver ce qui ne l’est pas. Derrière les apparences, la non symétrie – par brisure, dissymétrie ou asymétrie -  serait-elle plus fréquente qu’on ne l’imagine ?

EN SAVOIR +

"La chiralité, une question de bon sens"
Article de Kamil Fadel dans Cosinus n°175 (octobre 2015)