Expositions temporaires

Autour des dinosauresUn voyage du Jurassique au Crétacé


Jusqu'au 16 août 2016 Achetez votre billet en ligne

L'exposition

Présentation

Les dinosaures sont de retour au Palais de la découverte, et ils ne sont pas venus seuls.
Cette exposition vous entraîne dans un voyage dans le temps à la rencontre de la planète Terre à l’époque du Jurassique et du Crétacé. À travers un parcours, tantôt marin, tantôt terrestre voire aérien, venez découvrir l’ère des reptiles.

Grâce à 60 fossiles provenant des collections du Muséum d' Histoire naturelle de Londres, le visiteur examine les indices du paléontologue. Par leur étude, les scientifiques lèvent un voile sur les environnements passés. La synthèse de ce travail est présentée sous la forme de deux paysages reconstitués où prennent vie sept animatronics.
Ce monde de terribles lézards n’est plus et pourtant il n’a jamais été autant d’actualité. L’Homme est aujourd’hui confronté à des changements menaçant sa survie. Une des clefs de son avenir se trouve dans le passé.
Alors embarquez-vous pour un spectaculaire voyage !

La machine à remonter le temps

En seulement quelques mètres vous avez parcouru près de 200 millions d’années. Les continents sont encore regroupés en un continent unique, la Pangée.
Le climat est chaud et humide, le niveau des mers bien plus élevé qu’aujourd’hui. Les organismes de cette époque nous sont parvenus sous la forme de fossiles. Tout au long de votre visite, gardez-les à l’œil, ils vous raconteront une bien belle histoire.

© A.Durand / Universcience

Les mers du Jurassique

Les fossiles marins sont abondants et racontent avec détail cette vie passée. Les reptiles y règnent en maîtres avec les ichthyosaures à l’allure de dauphin, et les plésiosaures, de redoutables chasseurs. Les mers regorgent d’étoiles de mer, d’ammonites et de poissons en tous genres. Dans ce monde du silence, un prédateur se met en chasse… 

© A.Durand / Universcience

Au même moment, sur les continents

Sur la terre ferme, les dinosaures imposent leur suprématie et leur variété. Des géants, tel Camarasaurus, parcourent de luxuriantes forêts de conifères. Si leur taille les protège des attaques d’Allosaurus, Stegosaurus compte plutôt sur sa queue aux longues pointes osseuses. Les ptérosaures dominent les airs. Ils partageront bientôt le ciel avec les premiers dinosaures volants, les oiseaux.

© A.Durand / Universcience

Première scène animée, un petit matin brumeux

Dans un environnement reconstitué d’une lagune tropicale il y a 150 millions d’années, Archaeopteryx fait entendre sa voix. Ce plus ancien représentant connu des oiseaux partage cette scène avec un imposant sauropode, Camarasaurus.

© A.Durand / Universcience

La Terre au Crétacé

Le super-continent Pangée continue de se morceler. Sur la terre ferme, les plantes à fleurs conquièrent progressivement tous les environnements, au détriment des fougères et des conifères. Les dinosaures se diversifient également. C’est le temps des hadrosaures, ankylosaures et cératopsiens, tel Protoceratops. Les carnivores sont eux aussi plus répandus, depuis les petits modèles comme Velociraptor jusqu’aux célèbres tyrannosaures.

© A.Durand / Universcience

Des techniques modernes au service du passé

Depuis quelques années, la paléontologie dispose de nouvelles technologies comme la microscopie électronique ou les reconstitutions 3D. Les couleurs, les capacités cérébrales, ou encore les comportements des dinosaures sont aujourd’hui à portée de main des scientifiques. Mais toute cette modernité ne serait rien sans l’indice de base qu’est le fossile. Ne l’oublions pas, le paléontologue est avant tout un naturaliste.

© A.Durand / Universcience

Deuxième reconstitution, un désert en Mongolie

Autour d’un point d’eau situé dans le désert de Gobi, un Protoceratops et un Velociraptor se font face. Un Gallimimus observe un Oviraptor près de ses œufs, eux-mêmes sous le regard carnassier d’un Tarbosaurus. Qui finira en dîner ?

© A.Durand / Universcience

Fin du voyage, tout le monde descend !

Le monde des reptiles s’achève il y a 65 millions et avec lui, celui des dinosaures. En êtes-vous si sûrs ? En fait leurs descendants directs, les oiseaux, représentent aujourd’hui le groupe de vertébrés le plus varié sur Terre. Et pourtant ce sont les mammifères qui dominent la planète. Parmi eux, notre espèce, Homo sapiens. En dépit de nos sociétés et de nos cultures, nous sommes actuellement confrontés à une nouvelle extinction de masse. Saurons-nous y faire face ? Ou disparaitrons-nous comme ces reptiles du Jurassique et du Crétacé ?

© A.Durand / Universcience

Clip vidéo du montage de l'exposition

Retour en haut