L'exposition

© Guillaume Devincre - EPPDCSI

La notion de hasard, qui fascine l’humanité depuis très longtemps, n’a été étudiée que tardivement en mathématiques. Et pour cause : que pourrait-on dire de sérieux sur des évènements qui, par définition, semblent échapper à la prédiction ? Sans compter que dans de nombreuses cultures, anciennes ou non, le hasard implique la magie, les dieux... Plutôt difficile à imaginer dans une approche rationnelle.

Or, depuis près de deux siècles, le hasard est au cœur de bien des domaines scientifiques !

Les outils développés par les mathématiciens sont donc devenus un bagage indispensable à tous les scientifiques, et à tout citoyen pour ne pas sombrer dans la superstition.
Mais alors, comment calculer la probabilité qu’un évènement se produise ? Comment tirer de l’information d’un grand nombre d’expériences aléatoires ? Que veut-on dire quand on parle de “hasard” ?

Cette exposition se présente en 4 parties.


Les probabilités

Le calcul des probabilités est la partie la plus importante de cette exposition et pour l'appréhender il faudra jouer !
Vous pourrez même essayer de gagner un Pass Universcience avec votre billet d'entrée, mais attention vous n'aurez qu'une chance sur 13 983 816 (soit la probabilité de l'ancienne formule du loto : 6 bons numéros sur 49) !

Grands nombres et statistiques

La loi des grands nombres est fondamentale dans l’étude du hasard. Il s'agit ici de répéter une expérience aléatoire. Par exemple plus on joue à “pile ou face” avec une pièce équilibrée, plus la proportion de pile, ou de face, se rapproche de 50 %.

Hasard ?

Comment distinguer le hasard de ce qui n'en est pas ? À quoi ressemble le hasard ?Cette question est essentielle lorsqu'il s'agit de repérer des anomalies, des coïncidences qui réclament une explication.
Comparez le son généré par des billes tombant au hasard et la régularité parfaite de cent métronomes ! Au fait, le hasard ne serait-il pas le meilleur endroit pour cacher un message secret ?

Le chaos

La théorie du chaos fait clairement apparaître que même pour des phénomènes simples, dont on sait prévoir l'évolution en théorie par le calcul, il peut être impossible de le faire en pratique. Dans cette partie, le visiteur pourra  comparer les mouvements d’un double pendule chaotique et même s’amuser avec un flipper simplifié...

Participer

EXPOSÉ : Du hasard aux mathématiques

Pile, face, pile, pile, face, pile, pile, face, pile... et après ? Les probabilités et les statistiques permettent de répondre quand le hasard intervient. Cet exposé approfondit les problématiques soulevées dans l’exposition, et permet de répondre aux questions des visiteurs, ou de les anticiper !

2 exposés par jour (minimum)

Approfondir

Des ouvrages sont en libre consultation dans l'exposition :
  • Andreas Paldi : "Les gènes jouent-ils aux dés ?"
  • Guillaume Lecointre : "Les aléas du vivant"
  • Aurélien Barrau : "L'univers est-il né du hasard ?"
  • Étienne Lécroart et Ivar Ekeland : "le hasard" (Bande dessinée)
  • Gérald Bronner : "Coïncidences. Nos représentations du hasard"
  • Éric Thiéry : "le petit livre de la chance"
  • Hors Série de Science et Vie Junior : le hasard N° 100
  • Leila Schneps et Coralie Colmez : "Les maths au tribunal"
  • Claudine Robert : "L’empereur et la girafe. Leçons élémentaires de statistiques"
  • Gilles Dowek : "Peut-on croire les sondages ?"
  • Elise Janvresse et Thierry de la Rue : "La loi des séries, hasard ou fatalité ?"
  • Jean-Paul Delahaye : "Les inattendus mathématiques" (chapitre : Notre vision du hasard est hasardeuse).
  • Nicolas Gauvrit : "Vous avez dit hasard ?"
  • Georges Charpak et Henri Broch : "Devenez sorciers, devenez savants"
  • Claude Bouzitat et Gilles Pagès : "En passant par hasard"
  • Hubert Krivine : "petit traité de hasardologie"
Du côté de la Web-tv
Les dés ne mentent jamais / Les probabilités