Bonjour, je suis Olivier, médiateur dans l’unité Sciences de la Terre, et c’est avec moi que se termine cette saison de “Dessine-moi les sciences”. Et oui, les vacances approchent et c’est l’occasion d’aller prendre l’air en montagne n’est-ce pas ?
Mais si vous préférez la mer nous allons effectuer un petit retour sur l'un des thèmes précédent :  la formation des planchers océaniques.




  • Au départ un océan…

Où est le rapport avec de majestueuses montagnes ? Géologiquement parlant, les montagnes résultent, dans une grande proportion, de la disparition de fonds océaniques. Lors d’un phénomène appelé subduction, des roches de plancher océanique s’enfoncent dans les roches du manteau. Et tout est affaire de densité…

 

  • Des roches qui plongent et d’autres qui… flottent !

Savez-vous que l’huile flotte sur l’eau car pour un même volume, elle est plus légère que cette dernière ? Cette constatation est également valable pour les solides. Les roches des continents et les sédiments déposés au fond des océans (comme des boues solidifiées) vont donc « flotter » sur les roches du manteau. En revanche basaltes et gabbros, les roches du plancher océanique, sont assez denses pour plonger dans le manteau.  Les fonds océaniques peuvent donc disparaître au cours des temps géologiques. C’est ce qu’on appelle la subduction, illustrée par ces dessins que je vous propose.
Or au bout d’un plancher océanique il y a un continent…




  • Empilement de roches pour atteindre des sommets

Lorsque l’océan est « refermé », les roches du continent et les sédiments sont coincés et découpés en gigantesques écailles entassées les unes sur les autres : une montagne se forme. Il faut ajouter à cela l’érosion (la pluie, la neige, les torrents, le vent) qui use les sommets au fur et à mesure qu’ils grandissent et permet de ramener en altitude des roches très profondes.
Et voilà pourquoi on retrouve dans ces sommets majestueux des roches remplies de fossiles d’animaux marins, des roches fracturées mais aussi tordues et écrabouillées !  

Pour finir sur une note plus artistique, je vous propose d’admirer le résultat avec ces superbes dessins de nos jeunes dessinateurs Tom (8 ans) et Hugo (6 ans) qui ne manquent pas non plus d’humour !

©Tom, 8 ans

Monsieur et Mme TAGAARD ont un fils, comment s'appelle-t-il ?




©Hugo, 6 ans

La maîtresse demande à Toto : où se trouve l'Everest ?
Toto répond : page 32 du livre de géographie.

BONNES VACANCES !