En bref

Les règles d'Hexapawn, un jeu inventé par l'américain Martin Gardner, sont simples. Le jeu se compose de neuf cases et chaque joueur possède 3 pions initialement disposés sur la 1ère et 3ième ligne. Un pion peut avancer d'une case ou prendre un pion adverse en diagonal. Un joueur gagne s'il emmène un de ses pions à l'autre bout du plateau de jeu, élimine tous les pions de l'adversaire ou les bloque (ils ne peuvent plus se déplacer).

 Votre adversaire ici sera une IA faite de 24 boites en papier contenant des jetons de couleur, eux aussi en papier. Chaque boîte correspond à l'une des situations du plateau de jeu et les couleurs aux différents coups que l'IA peut réaliser dans cette situation.

 On tire alors au sort dans la boîte correspondant à la situation un jeton de couleur qui va indiquer le coup joué par l'IA. On met ce jeton de côté et à la fin de la partie, si l'IA a gagné on remet tous les jetons dans leurs boîtes et si elle a perdu, on enlève le jeton qui l'a fait perdre. De cette manière, on élimine progressivement les jetons menant à une défaite de l'IA et qui ne pourront donc plus être tirés. C'est de cette manière qu'elle apprend et devient meilleure. Elle finira même par vous battre de temps en temps.

Les explications complètes

Vous y trouverez une description complète du jeu et de comment utiliser l'IA ainsi qu'une feuille à imprimer pour découper les différents éléments du jeu (plateau, boîtes, pions et jetons).

Pour aller plus loin

MENACE, une IA en carton pour le jeu de morpion

MENACE (Machine Educable Noughts And Crosses Engine) est une IA également constituée de boîtes représentant les différentes situations possibles, mais pour le jeu du morpion. Elle a été développée en 1960 par le Britannique Donald Michie. Cependant, si l'IA d’Hexapawn est toute simple, celle de MENACE ne contient pas moins de 304 boîtes.

Une IA en verre

Une IA sous la forme d'impuretés judicieusement placées dans du verre reconnaît les chiffres que vous écrivez sur une feuille de papier. Comment ? Lorsque la lumière issue de la feuille se transmet à travers le verre, elle y rencontre les impuretés qui vont, si par exemple vous avez écrit le chiffre 7, la diriger vers le point numéro 7 gravé dans le verre. Pour les anglophones, lisez le communiqué de presse de l'université de Wisconsin-Madison.