Vues de la plateforme : le tube dans son ensemble, un dispositif au centre d'une chambre d'analyse. Crédits photos : ©Hubert Raguet - IJL - CNRS Photothèque

Le magnétisme de la matière s’observe à toutes les échelles, depuis les particules élémentaires jusqu’aux étoiles. Depuis les années 90, de fines couches de matière magnétique (quelques nanomètres d'épaisseur) sont utilisées pour le stockage de l'information. Aujourd’hui, les chercheurs sont en quête de nouvelles nanostructures aux propriétés innovantes. À l’institut Jean Lamour de Nancy, des échantillons sont fabriqués au sein d'un équipement unique en Europe : la plateforme du tube DAUM. Des chercheurs de l'institut, impliqués dans les études sur le nanomagnétisme, partagent les grandes lignes de leurs travaux.


LES CHERCHEURS :

  • Hélène Fischer, Stéphane Mangin, Maxime Vergès de l'Institut Jean Lamour de Nancy (voir le site de l'IJL)

 

 

Construction de la plateforme DAUM en accéléré - Le tube de l'Institut Jean Lamour ©C2 images

 

 

 

 

Comment fabriquer les mémoires du futur ? ©CNRS

 

 

En savoir +

Carte postale souvenir du thème 1C1M La fabrique du nanomagnétisme 2020 ©Universcience