RessourcesJeunes (13-25 ans),Familles,Enseignants,Médiateurs,Chercheurs,Groupes,ProfessionnelsAgriculture - alimentation,Environnement - développement durable - énergies,Espace - astronomie,Innovation - recherche - industrie,Matériaux micro et nanotechnologies,Mathématiques - physique - chimie,Médecine - santé,Sciences de la Terre,Sciences du vivant,Sciences et sociétéDocument pédagogiqueSourds,Malentendants,Mobilité réduite

Édito

Cher lecteur, chère lectrice, diffuser la connaissance en combattant les dogmes, s’adresser à tous en suscitant la curiosité de chacun, donner les clés de compréhension du monde et de ses évolutions, enchanter nos existences par le plaisir de la découverte : telle est la mission des établissements culturels et singulièrement celle d’Universcience. Une mission encore plus nécessaire après les tragiques événements qui ont endeuillé notre pays. C’est dans ce contexte particulier que l’ensemble du personnel de l’établissement et moi-même vous présentons tous nos vœux pour 2016, une année au cours de laquelle nous continuerons à servir avec engagement et détermination notre public.
Ce numéro de Découverte revient sur 2015 en vous présentant les prix Nobel de physiologie-médecine, physique et chimie décernés en octobre dernier. Le premier a été attribué à trois scientifiques : l’Irlandais William Campbell et le Japonais Satoshi Omura, pour la découverte d’un traitement contre des maladies parasitaires dévastatrices dues à des vers, et la Chinoise Youyou Tu, pour la mise au jour d’une substance très active contre le paludisme. Ce prix annonce des progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses tropicales qui touchent plusieurs millions d’individus de par le monde. Le deuxième prix a distingué les Japonais Takaaki Kajita et Canadien Arthur B. McDonald pour la découverte de l’oscillation des neutrinos. Ces particules voyagent à travers l’Univers et peuvent changer d’identité, ce que ces chercheurs ont réussi à démontrer. Ils ont ainsi prouvé que certains neutrinos sont dotés d’une masse, contrairement à la prédiction du Modèle standard. Le troisième prix a consacré le Suédois Tomas Lindahl, l’Américain Paul Modrich et le Turco-Américain Aziz Sancar pour leurs travaux sur les mécanismes de réparation de l’ADN au sein des cellules, ouvrant la voie à de nouveaux traitements contre le cancer.
L’année 2015 fut aussi celle du centenaire de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, qui fait l’objet d’une exposition au Palais de la découverte courant jusqu’au 3 avril 2016. Découverte revient sur le cheminement qui a conduit Einstein de la relativité restreinte à la relativité générale ; une théorie aux applications très pratiques, puisqu’on lui doit... le GPS.
L’apparition de mutations est l’un des moteurs de l’évolution du vivant comme de celle des civilisations. La domestication d’animaux et de végétaux a entraîné nombre de changements : création d’espèces, élevage, agriculture, sédentarisation... L’une des premières domestications au Paléolithique résulte de la sélection par nos ancêtres de loups moins craintifs et plus dociles qui, au fil des générations, se sont métamorphosés en chiens domestiqués. L’exposition Chiens & chats, présentée à la Cité des sciences et de l’industrie jusqu’au 28 février, vous en apprendra plus sur leur comportement.
Bonne lecture à vous, en espérant qu’elle vous donnera l’envie de nous rendre visite.

Bruno Maquart
Président d’Universcience – établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie

Sommaire

par Hubert Desrues

Une carte en 3D du rayonnement fossile
par Cécile Renault

Mécanique quantique, deux interprétations ?
par Alexandre Gondran et Michel Gondran

Domestication, une révolution à l'origine de la civilisation
par Alice Feurtey

Formes mathématiques
Imagerie médicale, comment reconstituer un genou en trois dimensions ?
par Houda Mezlini Gharsallah

Genèse de la relativité... générale
par Kamil Fadel

Le Jardin des sciences (Dijon, France)
par Gaëlle Courty

Chaud ou froid, éveillez votre sixième sens !
par Stéphanie Kappler

Vous trouverez aussi dans le numéro print :
Prix Nobel 2015
Curiosités célestes
Coups de cœur
Planétarium
La science en action