Revue découverte

Édito et sommaire

RessourcesJeunes (13-25 ans),Familles,Enseignants,Médiateurs,Chercheurs,Groupes,ProfessionnelsAgriculture - alimentation,Environnement - développement durable - énergies,Espace - astronomie,Innovation - recherche - industrie,Matériaux micro et nanotechnologies,Mathématiques - physique - chimie,Médecine - santé,Sciences de la Terre,Sciences du vivant,Sciences et sociétéDocument pédagogiqueSourds,Malentendants,Mobilité réduite

Édito

Ce numéro fait le point sur un phénomène lumineux captivant, aisément observable à l’œil nu, les aurores polaires. Découverte détaille le long trajet jusqu’à l’atmosphère terrestre des particules solaires qui sont à l’origine des aurores ainsi que les conditions de leur formation. Pour compléter votre lecture, nous vous invitons à assister à l’exposé effectué avec un « simulateur » d’aurores au Palais de la découverte.
L’année 2016 a été marquée par l’annonce historique en février de la détection directe des ondes gravitationnelles un siècle après leur prédiction par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale. Ces ondes traversent l’Univers à la vitesse de la lumière et peuvent déformer l’espace. Mais elles sont très difficiles à détecter sur Terre, leur effet y étant infime. Découverte dévoile ce que ces ondes apportent dans l’exploration et la compréhension du cosmos.
Autre sujet fascinant, les mécanismes de la conscience, sur lesquels l’hypnose peut agir. Découverte revient sur une pratique qui se répand notamment à des fins thérapeutiques, après une histoire chaotique remontant probablement aux pratiques chamaniques de l’Antiquité. Son essor est indéniable au XXe siècle et son efficacité confirmée par des rapports récents de l’Académie de médecine ou de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale.
Évaluer, quantifier et prévoir, comment s’y prendre face à un phénomène aléatoire ? Dans le cas de tirages au sort ou lancers de dés répétés, chaque expérience est indépendante de la précédente. Découverte vous raconte comment un mathématicien hongrois, George Pólya, a mis au point en 1931 une méthode donnant au système aléatoire une « mémoire » des événements et des « habitudes » au hasard.
Ce modèle ou ses variantes permettent de décrire des phénomènes capables de s’auto-influencer lors de leur évolution tels que la propagation d’espèces ou d’épidémies. Ils permettent surtout d’estimer quantitativement les différents scénarios de propagation envisageables. Et ce n’est pas un hasard si ce sujet est abordé au moment où sont présentées les expositions Viral, du microbe au fou rire, tout s’attrape et Faites vos jeux ! Quand les maths s’en mêlent (à partir de décembre 2016) au Palais de la découverte.
Découverte raconte enfin trente ans d’existence de la Cité des sciences et de l’industrie, un anniversaire célébré en mars dernier, avant que 2016 ne passe le relais à 2017, année des quatre-vingts ans du Palais de la découverte, poursuivant ainsi la saison anniversaire 2016-2017 d’Universcience. La rédaction se joint à moi pour vous souhaiter dans l’intervalle d’excellentes fêtes de fin d’année.

Bruno Maquart
Président d’Universcience – établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie

Sommaire

par Hubert Desrues

Ondes gravitationnelles
Le cas GW150914
par Mélanie Habouzit

Les aurores
Voyage du Soleil à la nuit
par Marielle Vergès

Hypnose, aux frontières de l’inconscient
par Aurélie Massaux

Formes mathématiques
Les petites habitudes du hasard
par Mickaël Launay

La Cité des sciences et de l’industrie
Le mouvement perpétuel
par Olivier Quezada

Des cristaux d’acétate de sodium
De poudre en aiguilles
par Emma Folliasson et Ludovic Fournier

Vous trouverez aussi dans le numéro print :
Curiosités célestes
Coups de cœur
Planétarium
Science en action
Table des matières

Retour en haut