RessourcesJeunes (13-25 ans),Familles,Enseignants,Médiateurs,Chercheurs,Groupes,ProfessionnelsAgriculture - alimentation,Environnement - développement durable - énergies,Espace - astronomie,Innovation - recherche - industrie,Matériaux micro et nanotechnologies,Mathématiques - physique - chimie,Médecine - santé,Sciences de la Terre,Sciences du vivant,Sciences et sociétéDocument pédagogiqueSourds,Malentendants,Mobilité réduite

Édito

Alors que débute une nouvelle année, Découverte s’intéresse au passé.
Grâce aux fossiles tout d’abord, témoignages de l’histoire de la Terre, source de nombreux mythes et légendes. Avant que s’en empare la science, c’est-à-dire avant que ne commence, à partir du XVIIIe siècle, l’étude de ces restes par les naturalistes, la mise au jour d’ossements de grands mammifères donnait souvent naissance à une nouvelle légende de géant. On en trouve des échos dans la Bible, les mythologies scandinaves ou les récits d’Amérique du Sud. Ainsi, la légende du cyclope pourrait-elle devoir son origine à des fossiles de proboscidiens, dont les descendants actuels sont les éléphants, la cavité correspondant à l’ouverture nasale du sommet de la trompe pouvant évoquer un œil unique au milieu du front. Avec l’avènement de la paléontologie, les filiations supposées de quelques-unes de ces créatures ont été démythifiées, au nombre desquelles celle des griffons et des dragons.
Grâce aux dinosaures ensuite. Découverte explique comment les scientifiques essaient de reconstituer leur mode de vie et leur physiologie en analysant des traces directes ou issues de leur environnement : morphologie des os, résidus retrouvés dans l’abdomen liés à l’alimentation, observation des descendants, analogie avec des espèces actuelles de taille et poids comparables… Sont ainsi livrées quelques-unes de leurs conclusions concernant le système respiratoire, particulièrement compétitif chez le Velociraptor, la température corporelle, le poids, la croissance ou la longévité des dinosaures en fonction de leur groupe.
Enfin, nous vous emmenons à Neufchâtel, au muséum d’histoire naturelle de la ville, puis dans le monde de la gustation, où vous apprendrez que tous les goûts sont vraiment dans la nature. L’occasion de vous souhaiter une année 2019 riche en saveurs et découvertes inédites et de vous recommander la série Data science vs Fake, à déguster sur universcience.tv.

Bruno Maquart
Président d’Universcience – établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie

Sommaire

 

par Hubert Desrues

Fossiles, mythes et légendes
par Constance Bronnert

Les petits poisons d’Agatha Christie
Cyanure et Cie
par Claire Josse

Un dinosaure, comment ça marche ?
Physiologie et mode de vie
par Yann Lefranc

Formes mathématiques
Du scanner au visage en trois dimensions
par Lydie Uro

Le muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel (Suisse)
par Élise Schubert

Le goût, sur quel bout de la langue ?
par Stéphanie Kappler

Vous trouverez aussi dans le numéro print :
Curiosités célestes
Coups de cœur
Planétarium
Science en action