RessourcesJeunes (13-25 ans),Familles,Enseignants,Médiateurs,Chercheurs,Groupes,ProfessionnelsAgriculture - alimentation,Environnement - développement durable - énergies,Espace - astronomie,Innovation - recherche - industrie,Matériaux micro et nanotechnologies,Mathématiques - physique - chimie,Médecine - santé,Sciences de la Terre,Sciences du vivant,Sciences et sociétéDocument pédagogiqueSourds,Malentendants,Mobilité réduite

Édito

Il y a cinquante ans, dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, les astronautes américains Neil Armstrong et Buzz Aldrin posaient le pied sur la Lune. Découverte retrace l’épopée d’Apollo 11, en présentant les avancées technologiques qui ont rendu possible le succès de cette mission. Retransmis dans le monde entier, cet événement allait marquer les esprits de plusieurs générations et ouvrir un nouveau chapitre de la conquête spatiale sur fond de compétition entre les États-Unis d’Amérique et l’URSS. Le Palais de la découverte célèbre cet anniversaire avec une offre unique, dont le festival La Lune éclaire nos nuits, qui comprend des ateliers, des animations spécifiques ainsi qu’une expérience de réalité virtuelle pour revivre l’aventure d’Apollo, sera l’apogée les 20 et 21 juillet.
Quelques semaines après la tenue à Chicago du congrès mondial d’oncologie clinique, Découverte explore l’immunothérapie, voie prometteuse dans le traitement du cancer. Née en 1890, on lui préférait, jusqu’à récemment, chimiothérapie et radiothérapie. Contrairement à ces dernières, l’immunothérapie consiste à stimuler les défenses naturelles du patient pour qu’elles soient capables d’éliminer les cellules cancéreuses. Autre technique à l’étude, l’immunothérapie cellulaire vise à modifier in vitro des cellules immunitaires du patient pour les lui réinjecter. L’association des différents traitements disponibles semble actuellement la meilleure voie thérapeutique ; mais tant les effets secondaires, souvent lourds, que le coût élevé des traitements laissent de vastes champs d’exploration à la recherche fondamentale et appliquée.
Découverte aborde enfin un sujet léger par nature, l’hélium. Deuxième élément le plus abondant de l’Univers, ce gaz pourtant rare sur Terre y est néanmoins très employé : ballons festifs, ballons-sondes, dirigeables, cryogénie… Retour sur l’histoire de sa découverte cosmique et terrestre, ses mécanismes de production et ses propriétés physico-chimiques qui en font un élément de grand intérêt, précieux au vu de sa rareté. L’exposé Radioactivité présenté au Palais de la découverte explique pour sa part de quelle manière l’hélium terrestre est produit lors de la désintégration de certains éléments radioactifs. Une occasion de plus de venir nous rendre visite.

Bruno Maquart
Président d’Universcience – établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie

Sommaire

par Hubert Desrues et Gaëlle Courty

Apollo 11
Comment aller sur la Lune ?
par Andy Richard

Les dunes, observatoires météorologiques
par Laura Fernandez-Cascales

Hélium, histoire d’un gaz noble
par Kamil Fadel

L’immunothérapie, une avancée majeure dans le traitement des cancers ?
par Marion Guérin

Le muséum d’histoire naturelle de Nantes (France)
par Sabine Collin

Sous le capot de votre réseau
par Jérôme Kirman

Vous trouverez aussi dans le numéro print :
Curiosités célestes
Coups de cœur
Planétarium
Science en action