Capture d'écran de l'application du jeu de la vie.

Introduction


Dans le monde des automates cellulaires (tels que la fourmi de Langton présentée dans une autre expérience), le plus célèbre d'entre tous est incontestablement le Jeu de la vie de John Horton Conway, dont l'infinie richesse continue d'être explorée par une large communauté de passionnés.

Les règles en sont relativement simples : l'univers simulé est peuplé de cellules, qui vivent et meurent en fonction de leur population voisine : trop de cellules vivantes, et les cellules meurent de surpopulation ; trop peu, et elles meurent par isolation. Ainsi, une cellule naît lorsqu'exactement trois de ses huit cases voisines contiennent une cellule vivante, et se maintient en vie, génération après génération, aussi longtemps qu'elle dispose de deux ou trois voisines vivantes.

Ces règles simples donnent naissance à des comportements d'une complexité bien plus grande : différentes structures, formées de nombreuses cellules assemblées selon certains motifs, peuvent se former, évoluer, persister, et même se déplacer ou émettre d'autres arrangements de cellules au fil des générations, par la simple application de ces règles.

L'application

La meilleure façon de mieux comprendre le fonctionnement du jeu de la vie est évidemment de l'observer en direct. Pour pouvoir en faire l'expérience, le Palais de la découverte a développé une application web, accessible en cliquant sur le lien suivant :

Cette application, compatible avec les navigateurs Firefox et Chromium, permet d'observer l'évolution d'une « soupe » de cellules aléatoire selon les règles du jeu de la vie. Un mode d'emploi exhaustif est accessible à l'aide du bouton « Plus d'infos » à gauche de l'application ; ou vous pouvez simplement cliquer sur le bouton "Démarrer" et faire glisser la vue pour observer l'évolution de la simulation au fil des générations...

Pour les informaticiens en herbe : une fois encore, le code source de l'application est disponible sous licence libre (AGPL), sur la page GitHub d'Universcience.

Enfin, pour tous ceux avides d'en savoir plus, le jeu de la vie a fait l'objet de deux articles plus détaillés dans la revue Découverte (numéros 430 et 433). Pour expérimenter plus avant avec le jeu de la vie lui-même, le logiciel Golly est disponible sous licence libre (GNU GPLv2) pour la plupart des systèmes (Windows, macOS, GNU/Linux, Android et iOS). Il dispose de fonctionalités et d'algorithmes plus avancés, et inclut un grand nombre motifs pré-programmés aux propriétés fascinantes.