Bienvenue dans l’espace presse du Palais de la découverte

Accès libre aux communiqués et dossiers de presse (format Acrobat PDF) sur les expositions temporaires et permanentes, les conférences, les événements, la vie de l’établissement…

Pour toute demande de visuels et photos en haute définition, vous pouvez vous adresser aux attachées de presse, en portant une attention particulière aux crédits.

Les journalistes ont accès, librement et gratuitement mais sans coupe-file, aux espaces du Palais de la découverte, sur simple présentation de leur carte de presse en cours de validité, auprès des agents de contrôle.
 

Service de presse des expositions et événements

Service de presse institutionn

Tournages

Les tournages, les prises de vues photos et vidéos, les enregistrements d'émissions radio et web nécessitent une autorisation préalable que vous pouvez télécharger et transmettre aux attachées de presse en charge des expositions ou directement auprès de Camille Corsia.

Partenariats médias


Saison culturelle 2022-2023

En 2022-2023, Universcience interroge le monde qui vient.

Les Étincelles du Palais de la découverte, la Cité et des sciences et de l’industrie, de même que le Blob vous proposent des clés pour le comprendre, pour le préparer et pour agir.
Honneur à la génération qui vient, tout d’abord, avec l’anniversaire de la Cité des enfants. En 30 ans, elle a permis à 15 millions de jeunes visiteurs, avec leurs accompagnants, de s’initier de façon ludique aux sciences et parfois de se découvrir une vocation scientifique. Elle soufflera ses bougies en décembre avec une grande fête exceptionnelle, avant l’installation définitive de sa petite soeur, la Cité des bébés, au printemps. Comme chaque saison désormais, les enfants pourront également découvrir une exposition spécialement conçue pour eux : Métamorphoses, qui leur proposera, à partir du 28 mars, de s’ouvrir aux notions d’évolution et de transformation.
Avec ses expositions pour tous les publics, la Cité des sciences et de l’industrie permettra en outre de découvrir les dernières avancées de la science.
En septembre, avec l’exposition Cancers, qui fait le point sur les dimensions scientifiques, psychiques et sociales de cette maladie et présente un état des lieux des moyens de la combattre et de la prévenir. En octobre, avec l’exposition Foules, qui convoquera sciences physiques et comportementales pour décrypter les mécanismes de ce phénomène, emblématique d’un monde de plus en plus peuplé.

En avril 2023, enfin, c’est notre possibilité même d’habiter la planète qui sera questionnée, avec l’ouverture de la nouvelle exposition permanente de la Cité – Urgence climatique – conçue pour alerter et mobiliser ses visiteurs en faveur de la décarbonation de notre société.
Dans leur écrin éco-conçu des Étincelles du Palais de la découverte, qui les accueille le temps des travaux sur le site historique, les médiations du Palais de la découverte continueront pour leur part d’initier leur public aux mille et une facettes de la science, de l’exploration de Mars à celle du monde des basses températures, en passant par l’effet des minéraux sur notre santé. Elles proposeront également un rendez-vous régulier avec  l’Observatoire de Paris pour se plonger dans les dernières découvertes de l’astronomie et de l’astrophysique.
Tout au long de l’année, enfin, les Étincelles du Palais de la découverte comme la Cité des sciences et de l’industrie bouillonneront d’une riche programmation événementielle : Fête de la science bien sûr, Semaine du développement durable ou encore Printemps de l’esprit critique, durant lequel sera présentée la deuxième édition du Baromètre de l’esprit critique.
Autant d’occasions d’apprendre, de s’émerveiller, mais aussi de mieux appréhender les défis qui s’ouvrent et de mesurer les responsabilités qui nous incombent.


Bruno Maquart
président d’Universcience



Communiqués de presse

Universcience lance la première édition du Baromètre de l'esprit critique

Dans une époque marquée par l’infobésité et la désinformation (infox, théories du complot, fausses informations scientifiques et médicales ou simplement effet déformant des communications en ligne), comment nos concitoyens se situent-ils par rapport à l’esprit critique, c’est-à- dire la capacité à trier et qualifier l’information disponible, à élaborer son propre jugement, à mettre en question ses convictions et, au bout du compte, à penser librement ? C’est la question à laquelle répond le Baromètre de l’esprit critique, lancé par Universcience en partenariat avec France Info et La Croix.

Pour cette première édition, 3 218 personnes ont été interrogées par le cabinet Gece, entre le 17 et le 28 février 2022 selon la méthode des quotas, sur trois thématiques : leur rapport à la science (le raisonnement scientifique et les méthodes propres à la science étant la condition de l’esprit critique) ; leurs sources d’information, notamment sur les sujets scientifiques, pour comprendre comment ils construisent leur compréhension de l’actualité ; enfin, leur rapport au débat d’idées et à l’altérité dans le raisonnement.

LES ENSEIGNEMENTS DE L’ÉTUDE EN SYNTHESE

1. Un intérêt marqué pour la science en images, mais avec des disparités socioéconomiques
et de genre
2. La télévision et Internet plébiscités pour s’informer, les médecins et les scientifiques jugés dignes de confiance
3. Un appétit de débat et d’ouverture à autrui

UN COMITÉ SCIENTIFIQUE DE RÉFÉRENCE

Ce baromètre de l'esprit critique se distingue par son comité scientifique qui accompagne la démarche et qui réunit Elena Pasquinelli, chercheuse associée à l’Institut Jean-Nicod, membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale, Magda Tomasini, directrice de l’Institut national des études démographiques (Ined) et Michel Wieviorka, directeur d’études à l’École des Hautes études en sciences sociales (Ehess).

À l’occasion de la journée internationale de l'esprit critique, Universcience présente la première édition de son Baromètre de l’esprit critique autour d'une table ronde, à la Cité des sciences et de l'industrie:

https://www.youtube.com/watch?v=30r6vnOSesE

ET AUSSI : LE PRINTEMPS DE L'ESPRIT CRITIQUE DU 21 MARS AU 3 AVRIL 2022

Le premier Baromètre de l’esprit critique marque également le début du printemps de l’esprit critique, un évènement en direction du grand public, des publics scolaires, et des professionnels, à découvrir à la Cité des sciences et de l’industrie et aux Étincelles du Palais de la découverte du 21 mars au 3 avril 2022.

Autre pépite à ne pas manquer : Infox ? Ripostes ! la nouvelle websérie inédite sur le blob.fr

Contacts presse

Christelle Linck
christelle.linck(at)universcience.fr
01 40 05 79 71 / 06 87 27 17 66

Oriane Zerbib
oriane.zerbib(at)universcience.fr
01 40 05 78 53 / 06 29 78 72 28

Karine Emonet-Villain
karine.emonetvillain(at)universcience.fr                                                                                                                                                                    +33 1 40 05 74 67 / +33 6 11 66 91 05

Universcience lance avec Paris&Co un appel à projets innovants pour la conception d’interfaces haptiques à destination du grand public

Universcience organise en partenariat avec Paris&Co, au premier semestre 2022, un appel à projets innovants pour la conception d’interfaces haptiques, c’est-à-dire permettant de manipuler des objets dans un environnement virtuel avec un certain ressenti tactile et une perception kinesthésique.

En 2021, Universcience a accueilli plus d’un million de visiteurs

Universcience a accueilli 1 035 249 visiteurs en 2021 sur ses deux sites, la Cité des sciences et de l’industrie et Les Étincelles du Palais de la découverte : une fréquentation en hausse de 31 % par rapport à 2020.

La fréquentation d’Universcience en 2021 s’est élevée à 1 035 249 visiteurs (dont 918 340 payants), contre 793 007 en 2020, soit une hausse de 31 %. Cette fréquentation se répartit entre 983 797 visiteurs à la Cité des sciences et de l’industrie et 51 452 aux Étincelles du Palais de la découverte, structure éphémère ouverte en juin 2021.

L’Observatoire de Paris – PSL et Universcience ont conclu le 8 décembre 2021 un accord de partenariat scientifique permettant de renforcer leur collaboration au bénéfice du grand public.
 

Forts de premières collaborations réussies, l’Observatoire de Paris - PSL et Universcience ont décidé de conclure un partenariat scientifi que pluriannuel. À cette fi n, Fabienne Casoli, présidente de l’Observatoire de Paris - PSL, et Bruno Maquart, président d’Universcience, ont signé, le 8 décembre 2021, un accord pour une durée de 3 ans renouvelable.
 

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) devient le partenaire scientifique de référence d’Universcience pour le Palais de la découverte 2025.

Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, et Bruno Maquart, président d’Universcience, annoncent le renouvellement de l’accord-cadre
qui lie les deux institutions, pour la période d’octobre 2021 à octobre 2025.
Signé le 8 novembre 2021 cet accord exceptionnel confie au CNRS le rôle de partenaire scientifique de référence du futur Palais de la découverte 2025.

 

Une vision sensible et singulière du Palais de la découverte avant sa rénovation

Une exposition à découvrir à partir du 11 novembre dans le jardin Caroline-Aigle

En 2019, le Palais de la découverte, en prévision de sa rénovation, a confié au duo d’artistes Elsa & Johanna le soin d’inscrire son histoire dans notre mémoire. Les deux plasticiennes se sont, durant des semaines, immergées dans les espaces et se sont mises en scène dans les salles et les coulisses de l’institution.
Plongées dans la vie quotidienne du Palais, elles ont capté l’animation des ateliers, se sont mêlées aux publics, ont arpenté les lieux après les heures de fermeture. Leurs recherches, commencées en janvier 2020, furent prolongées durant les mois de confinement.
Fidèles à leurs investigations sur la création et l’incarnation d'individualités fictives dans un environnement réel, leur travail propose une vision singulière de ce lieu qui a marqué tant d'imaginaires. Jouant sur la nostalgie et l'humour, souvent teintés d'une note étrange et surréaliste, elles se sont projetées dans les corps imaginaires d'adolescents, de médiateurs ou du personnel administratif. Les mises en scène, méticuleusement composées, éveillent notre mémoire cinématographique et convoquent des personnages qu'on imagine extraits de contes, de récits fantastiques ou de science-fiction.
En brouillant ainsi les temporalités, la série dresse un portrait qui n'a rien d'un documentaire, mais qui reflète avec beaucoup de liberté la diversité des salles et des atmosphères, dont certaines rappellent celles de leur création en 1937.
Parmi les quarante photographies de Palace Odyssée, le Palais a fait l'acquisition de seize tirages originaux. Ils constituent désormais le
trait d'union entre son passé et son avenir

Les Étincelles du Palais de la découverte ouvrent au public le 9 juin 2021

Après avoir conquis plus de 35 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1937, le Palais de la découverte connaît sa première grande rénovation d’ensemble. Ces travaux nécessitent sa fermeture totale au public jusqu’en 2025.
Pendant toute cette période, afin de maintenir un lien avec ses publics, l’offre du Palais de la découverte se déploie selon plusieurs modalités.
L’établissement poursuit ainsi ses activités dans une structure éphémère, les Étincelles du Palais de la découverte, qui ouvrent leurs portes au public le  9 juin 2021 dans le 15e arrondissement de Paris. Pour fêter leur ouverture et permettre aux publics de découvrir ce nouveau lieu, les Étincelles du Palais de la découverte seront ouvertes gratuitement aux scolaires du 9 au 15 juin et aux individuels le week-end end du 12 et 13 juin et le mercredi 16 juin 2021 (réservation impérative).  

Le Palais de la découverte présente son projet de structure éphémère, dont la réalisation est confiée à l’atelier Construire

Après avoir suscité l’émerveillement et la curiosité de plus de 35 millions de visiteurs, pendant plus de 80 ans, le Palais de la découverte va enfin connaître sa première grande restauration, inscrite dans le schéma de restauration et d’aménagement de l’ensemble du bâtiment du Grand Palais. Les travaux nécessitent une fermeture totale du Palais de la découverte au public à compter de fin août 2020.

Pour maintenir un lien avec les publics, assurer une continuité à l’offre de médiation, notamment à destination des publics scolaires, et préparer le Palais de la découverte de demain, son activité se poursuivra pendant les travaux dans une structure éphémère. Elle ouvrira ses portes en septembre 2020 dans le 15e arrondissement de Paris, autour du jardin Caroline-Aigle, sis dans le parc André-Citroën.

Cette implantation, à proximité d’équipements culturels et de plusieurs établissements scolaires, a fait l’objet d’un appel à manifestations d’intérêt et d’un vote en conseil de Paris.