Retrouvez-nous au printemps 2021 !

Au printemps prochain, donnons-nous rendez-vous aux Étincelles du Palais de la découverte !
Vous pourrez retrouver nos médiations scientifiques passionnantes y compris sous le ciel étoilé d’un planétarium, dans le 15e arrondissement de Paris 

Pour concevoir et réaliser cette structure éphémère, l’atelier d’architecture Construire, en groupement avec Charpente Cénomane, entreprise générale spécialisée dans le bois, a été retenu à l’issue d’un appel d’offres lancé par Universcience.
Sa proposition a séduit, par sa composition originale, ses qualités durables et son parti pris architectural, qui évoquent l’esprit spectaculaire et festif des grandes démonstrations de science, qui ont fasciné tant de générations au Palais de la découverte.

Visite du chantier avec l'architecte Loïc Julienne (3 minutes et 13 secondes)© Universcience - Novembre 2020

 

Le bâtiment des Étincelles du Palais de la découverte est essentiellement en bois. Il a été conçu dans une logique d'écoconstruction, respectueuse de l'environnement. Pour sa mise en œuvre, des techniques traditionnelles s’inspirant des savoir-faire en charpentes et murs à ossature bois ont été utilisées, parallèlement à des techniques de pointe de préfabrication et d’assemblage. 

  • Les parois des modules sont constituées de murs à ossature de bois à haute isolation thermique. Le bois est en effet réputé pour ses qualités d’isolant phonique et thermique.

  • Les couvertures sont réalisées en membranes PVC de couleur issues de chutes d’autres chantiers. Ces membranes sont posées sur un épais matelas d’isolant thermique.

  • L’éclairage naturel est assuré par des fenêtres de toit.

  • À l’extérieur, les parois sont revêtues de bardages en sapin et les plateformes et coursives réalisées en pin Douglas.

Les six modules ont été conçus et assemblés le plus possible en amont, afin de réduire et de simplifier la phase d’installation sur le chantier.
De plus, tous les travaux ont été réalisés à sec, sans pollution du site qui retrouvera ainsi son état initial après démontage de la structure. Les modules, assemblés au sol puis levés en quatre étapes, reposent sur des platines de répartition : aucune fondation en béton n’a été nécessaire. Après leur démontage, ils ne laisseront donc pas de trace durable dans le jardin.

À la fin de son exploitation, les modules pourront être facilement démontés et remontés ailleurs, en tout ou partie, participant ainsi à la chaîne vertueuse du réemploi.

© Tricycle Curage - Le curage de bâtiments garanti chantier vert et solidaire

Les espaces intérieurs ont aussi été construits de manière durable et écologique, selon une démarche de récupération créative : la majorité des aménagements scénographiques ont été réalisés à partir de matériaux issus du Palais. Ainsi, une partie des cloisons, paillasses et mobiliers du Palais a été transformée pour une nouvelle vie !

  • Des lames de parquet en chêne ancien du Palais, associées à des feuilles d’aluminium, ont servi à construire les estrades de l’espace de médiation 2 Physique – Informatique et Sciences du numérique.
  • Des morceaux de différentes cloisons du Palais composent les nouvelles paillasses de l’espace de médiation 3 Sciences de la vie - Mathématiques
  • Le tableau de Mendeleïev de l’espace de médiation 1 Chimie - Géosciences est constitué de parties d’estrades du Palais.

Les aménagements intérieurs ont été imaginés par une équipe interne d’Universcience puis co-conçus et réalisés par un collectif d’entreprises spécialisées.

 

Continuer de partager et de cultiver le goût des sciences

Fidèle à son principe d’origine, les Étincelles du Palais de la découverte proposeront une offre de médiation et un planétarium, l’une de ses offres phares depuis sa création.

© Universcience

Vous retrouverez les exposés et les ateliers phares consacrés aux six disciplines traitées dans les unités : Chimie, Géosciences, Physique, Informatique et sciences du numérique, Sciences de la vie, Mathématiques.

Les récréations mathématiques, l’exposé sur les séismes, la découverte du monde animal avec le terrarium des fourmis, la promenade géologique sur Mars, l’atelier encompagnie du robot Thymio..., enchanteront de nouveau petits et grands !

Le dispositif de médiation Un chercheur, une manip, sera également présenté. Cette rencontre avec la « science en train de se faire » autour de démonstrations expérimentales par des équipes de scientifiques présentant leurs travaux de recherche, et les activités de leurs laboratoires, est une offre clef du Palais de la découverte.

L’ensemble des offres sera destiné aux groupes scolaires, durant la semaine, et aux individuels, les week-ends et lors des vacances scolaires.