1. Salle Air liquide

Nouveau : découvrez le nouvel espace AIR LIQUIDE !

La salle Air liquide vous accueille avec une nouvelle muséographie.
Cette rénovation réalisée avec notre partenaire, la société Air liquide, expose de nouveaux supports visuels qui permettent de comprendre comment l’air à l’état liquide est obtenu au Palais de la découverte.

Ils mettent également en valeur les différents constituants de l’air, leurs applications et la manière dont ils sont séparés et obtenus dans l’industrie. La course au froid, avec les scientifiques qui ont réussi  les premiers à liquéfier des gaz et une échelle de température sont également présentés

(image avec légende)
© F Jellaoui - EPPDCSI

L’air liquide !

L’air, cette matière invisible qui nous environne, est connu de tous dans son état de gaz. Et pourtant dans certaines conditions, l’air peut changer d’état et devenir liquide !

Le Palais de la découverte est le seul lieu de culture scientifique au monde où des expériences avec de l’air liquide sont réalisées.

Avec l’exposé « Expériences à -193°C », venez vous poser des questions fondamentales sur la composition de l’air, les changements d’états et les basses températures.

Consulter le programme de la journée pour les horaires.

(image avec légende)
© Universcience | V.Bernard

 

2. Espace Chimie

Salle rénovée en 2015 et qui présente l'incontournable tableau périodique des éléments.

Réactions en tout genre


Cet exposé a pour vocation d’initier les plus jeunes de nos visiteurs au monde de la chimie, de rafraichir la mémoire de ceux qui n’ont pas revu la chimie depuis le lycée et d’émerveiller petits et grands !

Les différentes expériences, spectaculaires, permettent au médiateur scientifique de rappeler que la chimie s’intéresse à la matière, et à ses transformations : en quoi cela consiste-t-il ? Pour quelles applications, etc. ?

(image avec légende)
®Universcience | V.Besnard

Hydrogène ! Hydrogène !

Mais pourquoi faire de l’hydrogène ? Une alternative à l’énergie fossile ? Une réponse au changement climatique ? Pas directement.
Il est vrai que les médias nous en parlent de plus en plus. En effet, l’hydrogène est un nouveau vecteur d’énergie.

Et cela change quoi ? Tout ! Il va falloir le produire, puis le stocker et ensuite le convertir avec cet objet mystérieux que l’on nomme pile à combustible, c’est-à-dire transformer l’énergie chimique contenue dans la liaison de la molécule de dihydrogène en énergie électrique. Mystérieux... jusqu’à la fin de l’animation !

 

 

(image avec légende)
© C.Rousselin - Universcience

De l'eau dans les plastiques

Le monde des plastiques est parfois surprenant. Voyez par exemple celui que l'on utilise pour les bouteilles d'eau minérale résiste bien au temps, celui des boîtes pour les micro-ondes supporte les hautes températures et celui que l'on utilise pour les joints dans les salles de bain est hydrophobe.

Mais saviez-vous qu'il existait des plastiques qui ont une forte attirance pour l'eau ? Ils en sont avides. Nous les trouvons dans les grandes surfaces sous différentes formes. A quoi servent-ils ? Comment sont-ils fabriqués ? Quel est le secret de leur absorption prodigieuse ? En quelques minutes, plusieurs principes chimiques vous permettront de comprendre ces phénomènes. La chimie vous dévoilera alors tous ses charmes…

(image avec légende)
© C.Rousselin - Universcience

5. Salle Lumière

Une chimie lumineuse

Parmi les phénomènes de production de lumière, deux sont particulièrement fascinants : la fluorescence et la chimiluminescence.

Stylos, affiches, jouets, gadgets... Nombreux sont les objets que nous qualifions spontanément de fluorescents. L’origine de cet éclat si particulier, de cette lumière intense, demeure par contre bien mystérieuse. Les objets fluorescents possèdent, en fait, un pouvoir : celui de transformer la lumière. Ce phénomène devient même féérique quand certaines substances fluorescentes sont éclairées par des ultra-violets car elles sont alors capables de transformer cette lumière invisible en couleurs chatoyantes.

Pourquoi certains minéraux, certaines pierres précieuses ont-ils ce pouvoir ?  C’est parce qu’ils renferment une quantité infinitésimale d’ions actifs. Le chimiste les connait bien et maîtrise le choix de ces ions pour obtenir la fluorescence de son choix.

Pourquoi la lessive, l’éosine, le lait sont-ils fluorescents ? C’est parce qu’ils contiennent des molécules optiquement actives. Elles sont présentes naturellement ou bien synthétisées pour exalter la fluorescence comme c’est le cas dans les encres des surligneurs.

Un objet n’est fluorescent que s’il est éclairé. Sans lampe, comment produire de la lumière ? Avec de la chimie. Les lucioles maîtrisent ce phénomène depuis bien longtemps. Elles ont en commun avec les bâtons lumineux de faire de la chimiluminescence. Quelle en est la recette ? Mélangez deux réactifs en présence d’un catalyseur, l’énergie chimique est alors transformée en énergie lumineuse… Fascinant !

Nul  besoin de posséder des notions de chimie pour participer à cet exposé, des yeux et un petit grain de curiosité suffisent !

(image avec légende)
© Ph-Levy - EPPDCSI