l'expérimentateur
S'est déroulée du 14 décembre 2017 au 19 août 2018

L'exposition

Le découvreur du vaccin...

... contre la rage, celui qui dévoila le monde des microbes et qui donna son nom au fameux procédé de pasteurisation, était chimiste. Louis Pasteur (1822-1895) a déployé toute la puissance expérimentale de sa discipline d’origine au profit de domaines scientifiques a priori hors de son champ : biologie, médecine vétérinaire et humaine. Sa force, comme l’explique le philosophe Bruno Latour, résidait dans un double mouvement. Il rapportait au laboratoire des problèmes pratiques, réputés inexplicables, qui touchaient à la conservation du vin, à la fabrication de la bière, aux maladies qui affectaient les vers à soie, les poules ou les moutons. Il les décortiquait avec la méthode d’un expérimentateur opiniâtre puis opérait un retour sur le terrain et employait alors toute son énergie à faire appliquer ses recommandations.

Plus de soixante-dix ans après la précédente exposition qui lui a été consacrée, le Palais de la découverte choisit de remettre Louis Pasteur sur le devant de la scène, entouré des autres protagonistes de cette histoire, qui avaient été quelque peu oubliés. La forme théâtrale se prête ici à rendre vivants les découvreurs, leurs échanges et leurs joutes. Elle fait écho aux mises en scène qu’affectionnait Pasteur pour faire connaître ses travaux et convaincre son auditoire.

Le parcours proposé...

... plante tout d’abord (le prologue)le décor d’un XIXe siècle à l’histoire tourmentée et se poursuit par six actes qui scandent la succession des travaux de Pasteur. L’épilogue de cette visite vous propulsera ensuite directement au XXIe siècle, à la rencontre de techniques de recherche contemporaines et de l’ingéniosité expérimentale qui s’y déploie.

(image avec légende)
© D.R.

Sur chacune des pages présentant le détail des espaces de l'exposition, vous pourrez entendre les pastilles sonores qui vous accueillent sur place à l'entrée de chaque scène.

Retrouvez-les également réunies ici.


Que reste-t-il de Pasteur ?

Avant, ou après votre visite de l'exposition, dans une salle de projection, les visiteurs assistent à un dialogue entre l’écrivain Erik Orsenna et le youtubeur Léo Grasset de la chaine Dirty biology sur la portée des travaux de Pasteur.

Le propos des deux protagonistes est accompagné par les dessins de Nayel Zeaiter, jeune illustrateur connu pour ses planches qui refont l’histoire... non sans humour. Ce grand film permet d’introduire ou de conclure l’exposition. Il s’adresse aussi bien aux  enfants qu’aux adultes.